« Un budget paternaliste », estiment les conservateurs

« Si le gouvernement Legault souhaitait véritablement aider les familles québécoises, il n’augmenterait pas les revenus du gouvernement de 3,6 %. François Legault vient piger des milliards de dollars supplémentaires dans vos poches en taxes et impôts, pour ensuite penser que vous le remercierez lorsqu’il vous remettra un chèque de 500 $ à la veille des élections », déclare le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime.

 

LA TVQ SUR L’ESSENCE RESTE

 

Les conservateurs proposent de suspendre la TVQ sur l’essence, le temps que les prix redescendent :

 

« Le gouvernement Legault n’a même pas considéré donner un répit aux automobilistes. Les Québécois continueront de payer leur essence plus cher que leurs voisins et le gouvernement continuera ainsi d’augmenter indécemment ses revenus », déplore Monsieur Duhaime.

 

LES DÉFICITS S’EMPILENT

 

Le gouvernement Legault continue également d’empiler les déficits :

 

« La CAQ tente encore d’acheter la prochaine élection en hypothéquant les générations futures », lance la députée d’Iberville, Claire Samson.

 

Le Parti conservateur du Québec souhaite ramener l’équilibre budgétaire à l’intérieur du prochain mandat.

 

RIEN POUR CONTRER LA PÉNURIE DE MAIN D’OEUVRE

 

Les conservateurs déplorent également que le budget ne contient rien pour faire face à la pénurie de main d’œuvre :

 

« Nous proposons des mesures spécifiques afin de permettre, notamment aux personnes retraitées, de contribuer à temps partiel au marché de l’emploi sans être pénalisées indûment. Nos demandes n’ont pas été entendues », se désole Monsieur Duhaime.

 

Selon le chef conservateur, le paternalisme de Monsieur Legault transpire dans cet exercice financier :

 

« Il a passé les deux dernières années à nous obliger à faire ce qu’il voulait. Aujourd’hui, il veut augmenter l’intervention de l’État dans nos vies et continuer de dicter nos choix en augmentant nos taxes et impôts pour qu’il dépense à sa guide », ajoute-t-il.

 

Enfin, Éric Duhaime note qu’il n’y a pas un mot dans ce budget en faveur du 3e lien Québec-Lévis.

Showing 1 reaction

  • Véronique Gagnon
    published this page in Communiqués 2022-05-13 11:15:54 -0400