Le Parti conservateur du Québec réclame le report l'entrée en vigueur du passeport vaccinal

« Beaucoup trop de questions demeurent sans réponse pour que le gouvernement Legault aille de l’avant dès la semaine prochaine avec son passeport vaccinal. C’est une mesure qui divise les Québécois et qui nécessite un débat, d’autant plus qu’il y a des failles informatiques inquiétantes avec le code QR. Nous n’avons toujours pas eu une seule étude qui démontre que ce passeport réduirait le nombre d’éclosions. On ne sait même pas pendant combien de temps ce passeport sera obligatoire. Avant de brimer les droits démocratiques et les libertés individuelles, le gouvernement a le fardeau de prouver l’absolue nécessité de sa mesure discriminatoire, » déclare le chef conservateur Éric Duhaime.


La députée conservatrice d’Iberville, Claire Samson, ajoute que les restaurateurs de sa circonscription se demandent encore s’ils pourront ouvrir à pleine capacité, qu’en sera-t-il des terrasses, s’ils devront continuer de tenir le registre papier, qu’arrivera-t-il avec ceux qui ont une condition médicale, s’ils devront stocker l’information numérique, comment sera prouvé l’âge des enfants de moins de 12 ans, que faire en cas d’erreur informatique, qu’en sera-t-il des gyms ouvert 24 h sans employé où chaque membre a sa clé, les cinémas seront-ils inclus ou non, etc.


« C’est un enjeu complexe avec une solution simpliste. Les propriétaires et les employés des entreprises visées ne veulent pas jouer à la police. Ils ont besoin de savoir comment mettre en application une telle mesure avant de l’imposer à tout le monde », souligne Madame Samson.


Éric Duhaime termine en demandant si les restos, bars, gyms, salles de spectacles et autres seront dédommagés pour les pertes encourues et que se passera-t-il dans les régions frontalières où de nombreux clients proviennent de provinces qui n’ont pas de passeport vaccinal.


« Ça sent l’amateurisme et l’improvisation à plein nez. Puisque François Legault refuse tout débat sur cet enjeu présentement, prenons le temps de bien réfléchir et d’en discuter au retour des travaux parlementaires le 14 septembre prochain », conclut le chef du Parti conservateur du Québec.

 


Renseignements et demandes d’entrevue :


Véronique Gagnon, présidente, Commission des communications
Parti conservateur du Québec
Courriel : [email protected]

Showing 1 reaction

  • Véronique Gagnon
    published this page in Communiqués 2021-08-24 10:46:02 -0400