Eric Duhaime présente un plan de sortie définitive de crise sanitaire

Ce plan comporte cinq points :

 

  1. Fin de l’état d’urgence sanitaire inconditionnel et amendement à la Loi sur la santé publique afin de ne plus jamais pouvoir mettre la démocratie sur pause aussi longtemps ;
  2. Dépôt d’ici la fin du mois de mars du rapport d’événement, tel que prévu à l’article 129 de la Loi, afin de donner le temps aux parlementaires d’étudier le tout avant la fin de la session en juin ;
  3. Abolition des contraventions de 1 500 $ et amnistie à tous les contrevenants ;
  4. Mise en place d’une commission d’enquête publique et indépendante sur l’hécatombe dans les CHSLD ;
  5. Demander au Vérificateur général d’examiner tous les contrats sans appel d’offre donnés au cours des deux dernières années.

 

« Il y a deux ans, les Québécois se sont retrouvés en état d’urgence sanitaire en un claquement de doigts. On voit maintenant que ça semble beaucoup plus compliqué d’en sortir que d’en entrer », a déclaré le chef conservateur

 

Selon Éric Duhaime, le Parti conservateur du Québec a été le seul parti politique à se soucier de la santé démocratique et du bon fonctionnement de nos institutions pendant toute la durée de la crise.

Showing 1 reaction

  • Véronique Gagnon
    published this page in Communiqués 2022-05-13 11:10:52 -0400