Tzarevna Bratkova

Née à Pestera en Bulgarie et résidente de Brossard depuis 14 ans, Tzarevna Bratkova est détentrice d’un baccalauréat en droit de l’Université de Sofia, d’un certificat en criminologie de l’Université de Montréal et d’un certificat en immigration et relations interethniques de l’UQAM.



Avocate en droit criminel dans son pays d’origine, elle œuvre maintenant en tant qu’agente correctionnelle depuis 2007. Issue d’une famille très impliquée dans la défense des droits et libertés, Mme Bratkova s’est impliquée dès l’âge de 19 ans dans l’organisation des premières élections démocratiques en Bulgarie après 45 ans de joug communiste. Les dérives antidémocratiques du gouvernement Legault au cours des deux dernières années l’ont convaincue de se lancer en politique.

« L’enjeu le plus important pour moi, c’est la restauration sans conditions des valeurs démocratiques qui ont été mises à mal sous le prétexte d’une urgence sanitaire. Nos jeunes sont les grands perdants de cette situation. Il faut se rappeler que ce sont eux qui ont subi les conséquences les plus graves de la pandémie, comme le décrochage scolaire, une qualité d’éducation déficiente, la perte de motivation et beaucoup de problèmes de santé mentale. Pour moi, le seul remède à cette triste situation, c’est l’élection du PCQ le 3 octobre prochain. »

[email protected]
(450) 390-6249
 tzarevnabratkovapcq

Showing 1 reaction