« Le problème n'est pas Omicron, mais bien le système de santé inefficace. » - ÉRIC DUHAIME

« François Legault choisit d’annuler nos partys de Noël et d’imposer des mesures sanitaires toujours plus abusives parce qu’il n’a pas le courage de s’attaquer au mammouth de la santé. Il impose aux Québécois les mesures les plus sévères du continent puisque notre système ne peut soigner 300 patients, dont 63 sont aux soins intensifs », déclare le leader conservateur.


Selon monsieur Duhaime, il est anormal qu’on soit incapable d’accueillir plus de 800 patients dans nos hôpitaux, alors que les contribuables québécois paient un millard $ par semaine pour leur système de santé :


« On paye pour un Cadillac flambant neuf, alors qu’on se retrouve avec un tricycle usagé », résume-t-il.


Le Parti conservateur du Québec propose d’instaurer de la concurrence dans le système de santé et de procéder à une grande décentralisation :


« Le monopole public de la santé ne peut plus soigner les Québécois. On doit additionner la contribution du secteur privé et donner plus de pouvoir aux gens sur le terrain. Nous en ferons le principal enjeu de la prochaine élection », affirme le chef conservateur.


MOINS OBÉISSANTS


Monsieur Duhaime s’inquiète finalement que les Québécois soient de moins en moins nombreux à respecter les nouvelles règles :


« Au cours des 21 derniers mois, François Legault nous a notamment promis que le masque obligatoire permet un retour à la normale, que le défi 28 jours est l’effort ultime, qu’on a un contrat moral pour Noël 2020, que le couvre-feu dure seulement deux semaines, qu’on atteint l’immunité collective à 70 % de gens vaccinés, que le passeport vaccinal nous redonne notre liberté, que la vaccination des enfants conduit à la levée de l’état d’urgence, qu’on peut être 20 à se rassembler pour Noël 2021. Toutes des promesses qui se sont avérées fausses. On ne croit plus monsieur Legault. Et quand un politicien n’est plus cru, il est cuit », conclut le chef conservateur.

Showing 1 reaction

  • Véronique Gagnon
    published this page in Communiqués 2021-12-17 08:13:58 -0500